Le travail à l’ordinateur

souris_20ordi0chaise0

Plein le dos de l’ordinateur !
Tendinite, bursite, syndrome du tunnel carpien, épicondylite, entorse lombaire, maux de dos… ce ne sont que quelques-uns des troubles musculo-squelettiques les plus connus. Provoquant des douleurs et des blessures surtout aux articulations, aux muscles et aux tendons du dos, des bras et des jambes, il s’agit de l’une des principales causes d’incapacité physique reliée au travail.
Il est possible d’atténuer ces inconvénients et même de les prévenir, par un aménagement adéquat de son poste de travail. Aussi, pour éviter les problèmes de santé, il faudrait éviter le plus possible les mouvements répétitifs. On note aussi qu’il faut éviter d’utiliser régulièrement les ordinateurs portables. À peu près aucune des conditions minimales d’ergonomie n’est respectée avec les portables.

Certaines mesures très simples permettent de limiter les dommages causés à votre dos par le travail à l’ordinateur :

 

A) Vérifier d’abord si votre poste de travail est bien aménagé.

1. Le dossier de la chaise doit être ajusté de façon à avoir le dos droit.

2. La hauteur du dossier doit ête ajustée pour que le support lombaire arrive dans le creux du dos.

3. La hauteur de la chaise doit être ajustée pour que les jambes soient parallèles au sol.ergonomie_devantordinateur

4. Il ne doit pas y avoir de pression au niveau de la cuisse.

5. Un appui-pieds peut être nécessaire pour les personnes de petite taille.

6. Il doit y avoir suffisamment d’espace pour les cuisses.

7. Éviter d’arrondir le dos et garder les épaules bien en place, la tête et le menton rentrés.

8. Les avant-bras doivent être parallèles au sol.

9. Les poignets doivent être droits.

10. Le haut de l’écran doit être vis à vis les yeux. Foyer progressif: abaisser l’écran de 5 cm ou l’incliner vers l’arrière.

11. Les avant-bras doivent être appuyés et la souris doit être le plus rapprocé possible.

12. Conserver à portée de main les accessoires qu’on utilise souvent (téléphone, stylos, calculatrice, etc.) afin d’éviter les changements répétés de position.

13. Se lever régulièrement (au bout de 20 à 30 minutes) pour s’étirer.

 

B) Si vous avez des douleurs, n’attendez pas.
Vous devez trouver ce qui cause la douleur et prendre des mesures pour minimiser les aspects contraignants.

 

C) Prenez des moyens pour éviter que la blessure ne s’aggrave.
Dès que la douleur devient persistante, appliquer de la glace 15 minutes, 3 fois par jour. Si après une semaine, ce n’est pas réglé, consultez un professionnel de la santé.

 

Source:
Centre de la santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska
Revue Femme, mars 2002